Les différents éléments constitutifs du projet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les différents éléments constitutifs du projet

Message  Théo le Ven 21 Mar - 9:47

Voici un complément d'informations au précédent message :

-Le contexte : La ligne des Alpes, entre Marseille et Briançon est l’unique voie SNCF reliant le littoral (l’aire marseillaise) aux départements alpins.

-Les enjeux : La ligne a été rénovée entre 1986-1988, dans l’objectif de mettre Briançon à moins de 4 heures de Marseille, mais reste lente et inconfortable.
Des travaux sont en cours entre Marseille et Aix en Provence (doublement partiel et création de trois nouvelles gares) et d’autres devraient suivre dans le cadre de la desserte d’ITER/Cadarache sur la partie Aix-Manosque.
Cependant, cette ligne ne joue que modérément son rôle d’épine dorsale de la région Provence Alpes Côte d’Azur et de desserte d’un territoire isolé.
La Région et Réseau Ferré de France (RFF), envisagent de la moderniser, d’améliorer la signalisation, d’augmenter les vitesses et de créer, à certains endroits stratégiques, des possibilités de croisement des trains.

-Les éléments techniques : La ligne des Alpes est à voie unique non électrifiée.
Elle relie Marseille à Briançon en 4h15 dans le meilleur des cas, avec 8 arrêts intermédiaires.
Elle reçoit 3 trains par sens entre Marseille et Briançon à la vitesse commerciale de 70 km/h.
Des services plus conséquents sont assurés entre Marseille et Aix (hors période de travaux) et entre Gap et Briançon.

Le trafic actuel varie entre 1000 et 1700 voyageurs quotidiens sur la ligne Aix-Briançon.
Des correspondances sont établies à Gap ou Veynes en direction de Livron (ligne PLM) et Grenoble (correspondance avec le TGV).

Dans le cadre du prochain contrat de projet,les objectifs sont :

- desserte aux 30 minutes en heure de pointe au nord d’Aix
- desserte aux 60 minutes jusqu’à Gap
- lien entre ITER et le réseau TGV à Aix, Marseille et Avignon.
Une exploitation avec des trains semi directs est aussi à rechercher, en créant quelques évitements en rase campagne (économiques).
Des études sont en cours.

-Les éléments financiers : Le montant total de l’opération 2007-2013 est estimé à 250 M€, dont 190 M€ pour la mise en qualité de la voie (source RFF - 2006).
Les travaux peuvent être engagés rapidement, car la mise en oeuvre est aisée.

-Pour en savoir plus : DRE Paca Service - Transports et Déplacements

contact transports.deplacements@equipement.gouv.fr

SOURCES : www.paca.equipement.gouv.fr
avatar
Théo
Admin
Admin

Nombre de messages : 53
Age : 27
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 06/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://projetsferroviairesdu05.wifeo.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum